Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Sit-in "d'avertissement" des médecins du secteur public devant le ministère de la santé

  • 01 mar 2015

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

Le bras de fer se poursuit entre le ministre de la santé et le syndicat indépendant des médecins du secteur public (SIMSP), dans un communiqué diffusé le 15 Mars( voir le communiqué plus bas) , le bureau national du SIMSP a fait part de son rejet de la politique de santé menée par le gouvernement et lance un appel à un sit-in en face du ministère de la santé à Rabat le 21 Mars, 2015.

Le bureau national , dans son communiqué, dénonce la politique suivie par le gouvernement dans le domaine de la santé qui ne respecte pas les dispositions de la constitution de 2011 qui a répondu aux demandes des citoyens marocains à vivre dans la dignité, la justice sociale et le droit à la santé pour tous les citoyens marocains de manière égale. Le syndicat des médecins du secteur public affirme dans le même document qu'il maintient sa décision de poursuivre la mobilisation jusqu'à la satisfaction totale des revendications des médecins , dentistes et pharmaciens du secteur public à savoir :

1-L'attribution des bonifications primes et indemnités à la grille indiciaire 509.

2-Offrir des conditions scientifiques et les normes de qualité dans les établissements de santé selon l'article 154 de la Constitution.

3- Doctorat National: Réforme de la formation et la recherche médicale.

4-L'insertion de deux grades supplémentaire après le grade d'hors cadre.

5- L'adoption et la reconnaissance de la spécialité en " santé communautaire" comme un droit des médecins de la santé public.

6- Le droit des médecins à un traitement équitable lors de l'examen de leur demande de permutations ou de mutations.

Il est à noter que l’ouverture du capital aux non-médecins est l'un des points importants dans ce différend qui oppose les professionnels de santé et le ministre El Houssain Louardi .