Message d'erreur

  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in include() (line 48 of /home/pharmapr/public_html/sites/all/themes/illusion/templates/node/node--article.tpl.php).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in menu_set_active_trail() (line 2405 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Avis du Centre Anti-Poison du Maroc : Surdosages liés à la vitamine " D "

  • 01 fév 2015

  • Par : pharmapresse

  • Tags :

La  vitamine  D  est  un  nutriment  indispensable à la croissance osseuse. Elle permet la fixation du calcium et du phosphore dans les os et les dents. La carence en vitamine D chez l’enfant a pour conséquence le rachitisme, et le surdosage est à l’origine de conséquences graves comme une néphrocalcinose pouvant aboutir à une insuffisance rénale et des complications cardiaques. Le CAPM a reçu 17 notifications concernant des cas avérés de surdosage au Sterogyl®15H, dont 16 avec néphrocalcinose ayant nécessité l’hospitalisation.

L’évolution a été mortelle pour deux nourrissons suite à un arrêt cardiocirculatoire pour l’un et à une insuffisance rénale terminale pour l’autre.

Il est à noter qu’au niveau international, les doses préconisées chez les nourrissons ne doivent pas dépasser 200 000 UI par prise, soit 3 fois moins que la dose recommandée par le Programme National de Prévention du Rachitisme [1]. Cette recommandation est souvent justifiée par la non disponibilité de la forme pédiatrique sur le marché marocain.

A effet, le Ministère de la Santé a accordé une autorisation de mise sur le marché à la spécialité Ergogyl® contenant 200 000 UI de vitamine D2 (ergocalciférol).

En attendant sa commercialisation effective au Maroc, le CAPM  recommande de :

  • Diminuer  la  dose  recommandée  de  vitamine D2  par  le  Programme   National   de  Prévention du Rachitisme soit le tiers de l’ampoule du Sterogyl®15H au lieu du contenu de l’ampoule en entier ;
  • Attirer l’attention des professionnels de santé du secteur publique et privé sur les risques de surdosage à la vitamine D ;
  • Ajuster les doses si le nourrisson prends du lait supplémenté à la vitamine D afin d’éviter les sur- dosages ;
  • Conseiller aux parents de ne pas donner des doses supplémentaires de vitamine D sans avis médical.